Orgasm de Nars : le blush qui va vous faire rosir de plaisir

36934343_10217506720966378_6893636670034280448_n

 

Je crois que le blush Orgasm de Nars n’est plus à présenter. S’il y a bien un produit mythique chez Nars, c’est bien celui-là, à tel point que la marque a même créé une collection Orgasm dans laquelle la mythique teinte rose-pêche dorée se décline en plusieurs produits (blush poudre, blush en stick, rouge à lèvres, highlighter…).

Le nom de ce blush est plutôt équivoque et aurait la mission de teinter nos joues comme elles le seraient naturellement au moment de l’orgasme. Tout un programme…

Pourtant, malgré cet engouement quasi unanime, j’ai longuement hésité avant de l’acquérir.

Le prix est déjà plutôt dissuasif puisqu’il est vendu au prix de 32€ pour 4,8g de produit. Alors oui, il existe des blush aux prix plus exorbitants mais 32€, c’est quand même plutôt cher pour un produit.

Ensuite, je n’ai jamais été une très grande fan de blush. Je ne me l’explique pas, c’est en général un produit qui me laisse de marbre. Je saute rarement de joie devant les nouveautés de blush, j’en ai deux ou trois dans mes tiroirs et je m’en contente très bien. Pour moi le blush soit c’est raté et on a l’air d’un clown aux joues trop rouges, soit c’est invisible et donc pas extraordinaire. C’était sans compter sur mon voyage à New York l’été passé. Si j’ai été ébahie par l’architecture new-yorkaise, les gratte-ciel, Centre Park et le Met’, j’ai également été impressionnée par la beauté des new-yorkaises. C’est simple, les new-yorkaises sont hyper sophistiquées et n’ont jamais peur d’en faire trop. Là où les parisiennes, prudentes, choisissent entre le maquillage de la bouche ou celui des yeux, les habitantes de la Grande Pomme optent sans hésiter pour les deux. Nous on met des sneakers Nike pendant qu’elles gravissent la 5th Avenue juchée sur des stilettos Manolo Blahnick. Bref, je les ai trouvées incroyables. Ce qui m’a finalement le plus marqué chez elles, c’est donc leur allure mais surtout leur façon d’appliquer leur blush. Elles l’appliquent lourdement sur les joues, avec des teintes foncées (parfois un peu trop, c’est vrai), ce qui structure leur visage et apporte beaucoup de sophistication au rendu final de leur maquillage. Tout ça pour dire que c’est depuis ce voyage que j’ai doucement commencé à changer d’avis sur l’utilité du blush. S’il m’arrivait souvent de squeezer l’étape blush de mon maquillage, ce geste est désormais devenu pour moi indispensable ou presque.

Du coup, à mon retour en France, j’ai eu envie de trouver LE blush. Je me contentais jusqu’alors du Rose frisson de chez Bourjois mais je trouvais qu’il était trop léger et j’avais l’impression que mon pinceau ne parvenait pas à accrocher suffisamment le produit. J’ai donc cherché sur mes blogs favoris des avis sur différents blush afin de trouver le graal. Tous ou presque évoquaient le blush Orgasm de Nars. Ce qui est incroyable, c’est combien ce produit est clivant. C’est simple, soit on l’adore, soit on le déteste. Et parmi les critiques qui pouvaient lui être fait, j’ai pu lire qu’il donnait une teinte rougeâtre aux peaux claires … ma hantise ! Malgré tout, je ne me suis pas laissée impressionner et j’ai décidé de lui laisser sa chance. Après tout, c’est un produit mythique. J’ai tout de même joué la carte de la sécurité et j’ai opté pour un format voyage intégrant le blush Orgasm mais également le bronzer Laguna, tout aussi mythique.

P1030723

 

36915628_10217506720886376_7582100866518220800_n

 

Premières impressions et avis  :

La couleur du blush est superbe. C’est un joli rose corail avec des paillettes dorées. La couleur peut faire un peu peur a priori car elle est soutenue, un peu vive. Le blush en lui-même n’a aucune odeur, ce qui est un bon point.

A l’application, la couleur est incroyable. Il faut avoir la main légère car la couleur est soutenue et que la poudre accroche bien sur la peau. Il vaut mieux passer plusieurs fois légèrement sur la pommette avec son pinceau pour moduler et dompter la couleur. Le rendu est magnifique, je suis conquise.

Seule déception : les paillettes disparaissent à l’application, ce qui est un peu dommage mais qui pourra rassurer certaines plus frileuses.  Egalement, c’est un blush peu adapté aux peaux rosées souffrant de rougeurs ou de couperose. Il m’est arrivé de ne pas le mettre les jours où ma peau est capricieuse et rougie. La couleur rose orangée est en effet peu flatteuse sur ce genre de carnations.

Pour vous donner un petit aperçu du rendu de la chose :

P1030732

P1030734

P1030074

37063757_10217506668805074_1866568747909644288_n36933699_10217506668725072_469261276288122880_n

 

Honnêtement ces photos prises avec mon Iphone 7 ne lui rendent pas justice, la couleur est comme atténuée (vivement que je m’achète un appareil photo digne de ce nom). (edit : avec mon appareil bridge, la couleur est totalement inexistante… Ce ne fut pourtant pas faute d’essayer. Vivement que je m’en sorte mieux avec le réglage de la luminosité!)

Et vous, vous connaissez ce blush ? Vous l’appréciez autant que moi ? Dites-moi tout dans les commentaires !

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s